Avis d’absence

Mes lecteurs seront peut-être etonnés de ne pas voir apparaître de nouveaux articles sur mon  blog. Des obligations professionnelles impérieuses ne me laissent pas en ce moment le loisir d’écrire… et je préfère ne rien publier que de bâcler le travail.

 

Le service normal devrait reprendre d’ici quelques semaines. En attendant, j’assure le service minimum en répondant aux commentaires…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Avis d’absence

  1. edgar dit :

    vous verrez que les commentaires disparaissent très vite. seuls les nouveaux articles sont commentés et il est rare qu’un commentaire apparaisse sur au article vieux de plus de trois jours. les
    bizarreries des écosystèmes de la blogosphère. à bientôt.

    • Descartes dit :

      Et bien… je pensais comme vous, mais je recois assez souvent des commentaires pour des articles qui datent de trois mois et plus ! Peut-être parce que certains de mes articles n’ont qu’un
      rapport lointain avec l’actualité… ?

  2. sethangkormwa dit :

    Bonjour descartes

    je poste des commentaires sur le bog de Mélenchon et ce matin à ma grande surprise je trouve dans ma boîte email un message de bienvenue sur escouade du net de jlm me disant que j’ai créé un
    compte sur ce forum. après un clic sur ce lien je me retrouve devant une liste de nom et en effet je trouve le mien. mais ce n’est pas moi qui ai créé ce compte. je me permets de te contacter car
    vous n’êtes que deux à posséder un blog et tu es le seul des deux à venir sur escouade. l’autre n’y est pas venue depuis la création de son compte en août. voilà ma question : pour
    t’écrire sur ton blog, j’ai dû mettre mon pseudo et mon adresse email :vois-tu cette adresse email ? car si tu la vois, cela signifie que celui qui s’occupe du blog de mélenchon la
    voit aussi et que c’est sans doute lui qui a créé ce compte à mon nom. je le soupçonne car depuis ce matin mes messages ne passent plus. me demandant pourquoi, j’ai vérifié ceux d’hier : il m’a
    supprimé le dernier des quatres. j’en conclus que ce dernier message d’hier ne lui a pas plus car le nombre de quatre est très courant et qu’alors il m’a black-listé. je cherche à comprendre le
    fonctionnement des blogs et aussi celui du parti de gauche. merci d’avance de ton aide.

    • Descartes dit :

      voilà ma question : pour t’écrire sur ton blog, j’ai dû mettre mon pseudo et mon adresse email :vois-tu cette adresse email ? car si tu la vois, cela signifie que celui qui
      s’occupe du blog de mélenchon la voit aussi et que c’est sans doute lui qui a créé ce compte à mon nom.

      Oui, je peux voir l’adresse e-mail que tu inscris. Celle-ci n’a pas besoin d’être une adresse réelle (elle n’est pas vérifiée) et un certain nombre de ceux qui m’écrivent mettent des adresses qui
      de toute évidence sont plus ou moins bidon. Quant à la manière dont celui qui a créé ton compte sur escouadedunet s’est procuré ton adresse, je n’ai pas la moindre idée. Je t’avoue que je ne vois
      pas trop l’intérêt que l’administrateur du site de Mélenchon aurait eu à créer pour toi un compte…

       

  3. sethangkormwa dit :

    Merci Descartes.

    C’était un clin d’oeil d’alacoure. Sethangkormwa…c’est encore moi. Oui je sais c’est du jeu de mot au ras des paquerettes. Mais ma question était bien réelle. Je ne savais pas que le
    responsable du blog voyait l’adresse mail. Comme tu vois je me suis encore fait virer. Et ça ne fait donc plus de doute que c’est une taquinerie du webmestre C’était mon cinquième pseudo.
    Alors en matière d’adresse email bidon tu sais à qui tu parles. Enfin mon premier pseudo avait la vraie. Je ne triche pas par vice mais par obligation. De toute façon la triche sur internet
    n’existe pas vraiment. Consulte le site de la cnil et tu verras, on n’est surveillé nulle part ailleurs d’une manière aussi pointue que sur internet. Les grandes oreilles nous connaissent mieux
    qu’on se connaît nous-même. Elles ne nous empêchent pas de refaire le monde. Tant que nous respectons la démocratie et tant que le pouvoir est démocratique et pourvu que ça dure. Non, les
    questions qu’on peut se poser sont plutôt entre nous les utilisateurs : qu’est-ce que peut connaître mon interlocteur ? Tiens, d’ailleurs, j’ai oublié l’adresse email de mon pseudo alacoure.
    Et quand reviens-tu sur escouade pour notre bras de fer cérébral. Ca me manque. Le blog de mélenchon est devenu le blog des amis de cronos. C’est pathétique.Je dis toujours que je n’y
    reviendrai plus mais il y a toujours cette envie de participer au débat. Le seul repoussoir c’est que cronos continue à dévorer la liberté d’expression avec ces partisans cannibales.
    Malheureusement il y a toujours quelques commentateurs indépendants qui me donnent l’espoir et l’envie de participer. Et je replonge. 

    • Descartes dit :

      Et ça ne fait donc plus de doute que c’est une taquinerie du webmestre C’était mon cinquième pseudo

      Je ne comprends pas ton entêtement à vouloir participer à un blog où tu n’est pas apprécié. Tu sais, ce n’est pas dans le blog de JLM que se joue l’avenir du monde. Alors, il faut avoir un peu
      plus de respect pour son propre travail: si tu estimes que tes contributions sont de qualité, et que JLM ne souhaite pas les publier, c’est lui qui y perd plus que toi. JLM a besoin de nous au
      moins autant que nous de lui. S’il choisit de se passer de nos contributions, c’est lui qui se tire une balle dans le pied, pas moi.

      Personnellement, j’ai toujours contribué au blog de JLM sous le même pseudo. Quand le webmestre a décidé de me virer, je n’ai pas insisté. Quel intérêt ? Je vais pas prendre la peine d’écrire une
      contribution sérieuse pour ensuite voir mon travail méprisé.

  4. Paul dit :

    Cher Descartes, merci de ces billets successifs. Nombre de ceux-ci m’ont donné matière à penser, et aussi à diffuser autour de moi. Je conçois aisément qu’ils te prennent du temps et de
    l’énergie. Ils alimentent sur ce blog des débats souvent intéressants. J’essaie en tout cas de me servir de ces éléments de méthode pour me repérer dans la tourmente actuelle.

  5. Nicolas 70 dit :

    Cher Descartes,

     

    je tiens à vous remercier pour ce véritable travail d’éducation populaire que vous faites;

    J’attends avec impatience le retour de vos billets.

    Je sais que votre blog est fort apprécié par les communistes maintenus de mon département.

     

    Bien à vous.

  6. sethangkormwa dit :

    L’offre d’un homme politique n’est pas un fond de commerce comme un autre qu’on peut ignorer s’il ne nous intéresse pas comme le fait tout client et que tout propriétaire de ce fond n’est donc
    pas tenu de faire connaître à tous les clients potentiels. Nous sommes des citoyens, pas des clients. La politique est l’art de chercher à bien vivre ensemble en société. C’est l’affaire de tous.
    Celui qui veut participer en a le droit et celui qui a une offre à faire (“l’homme” politique) a le devoir de le laisser participer. Sans cela il n’existe pas de citoyen mais juste une illusion.
    Celui qui veut s’intéresser comme moi fait ce qu’il peut selon ses moyens. Ceci est vrai dans tous les domaines. Par exemple, celui qui ne peut participer qu’aux débats d’un seul candidat choisit
    ce candidat. Il peut alors choisir de s’exprimer dans les débats du candidat dont les idées sont les plus éloignées des siennes ou le contraire.Moi j’ai choisi, faute de temps pour
    m’exprimer partout, de m’exprimer sur le blog de celui qui prétend représenter les idées les plus proches des miennes. Or je constate que c’est quasiment impossible. Le moindre commentaire
    pouvant insinuer que d’autres voies sont possibles et donc peut-être utiles, pour défendre ces mêmes idées, est systématiquement éliminé. Si on veut avoir le droit de s’y
    exprimer il faut dire qu’on ne partage pas ses idées de fond pour donner à ses fanatiques la possibilité de te lyncher virtuellement oubien de se montrer comme étant un de ces fanatiques. Mais si
    tu viens pour dire que la stratégie choisie te semble ne pas promouvoir les idées que tu partages avec eux, tu es éliminé par l’administrateur.  Et toi tu trouves ça normal. Ca me
    surprend. D’autant plus que sur ton blog tu laisses passer mes messages exprimant souvent des désaccords. Parce que les désaccords sont plus enrichissants que les accords. Et qu’au minimum ils
    permettent de faire vivre la liberté d’expression. Valeur la plus élémentaire des valeurs de gauche. Alors que ton blog n’est pas celui de quelqu’un qui a la prétention de
    devenir notre président. Je change de pseudo à cause du webmestre. Mais je dis toujours la même chose : ce que j’ai à dire.

    • Descartes dit :

      Nous sommes des citoyens, pas des clients.

      Je ne sais pas qui est ce “nous”. Mais je peux vous assurer que le rapport entre la plupart des électeurs et leurs hommes politiques tient plus du rapport de clientèle que de celui de
      citoyen. 

      La politique est l’art de chercher à bien vivre ensemble en société.

      Non. La politique est l’art de gouverner la cité. “bien vivre”, cela ne veut rien dire.

      Par exemple, celui qui ne peut participer qu’aux débats d’un seul candidat choisit ce candidat. Il peut alors choisir de s’exprimer dans les débats du candidat dont les idées sont les
      plus éloignées des siennes ou le contraire.

      Le débat n’appartient pas aux candidats. On ne s’exprime pas “sur le débat d’un candidat”. Il y a un débat public, et vous pouvez vous exprimer sur les forums ou faire votre propre blog. Pourquoi
      avez vous besoin de vous exprimer sur le blog de tel ou tel candidat ?

      Le moindre commentaire pouvant insinuer que d’autres voies sont possibles et donc peut-être utiles, pour défendre ces mêmes idées, est systématiquement éliminé.

      Vous avez une vision irénique de la politique. Les candidats créent des blogs pour faire passer leurs idées, et non pas les votres. Ils vous laisseront vous exprimer aussi longtemps que votre
      discours les sert, et vous élimineront dès qu’il devient gênant pour eux. Lorsqu’on commence à intervenir sur le blog d’un candidat, on le sait. Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse en être
      surpris…

      Et toi tu trouves ça normal. Ca me surprend. D’autant plus que sur ton blog tu laisses passer mes messages exprimant souvent des désaccords.

      Oui, mais moi, je ne suis candidat à rien. Mon gagne-pain ne dépend pas du nombre de gens que j’arriverai à persuader de mettre mon nom dans une urne. Si tel était le cas, moi aussi je serais
      plus regardant sur ce que je laisse dire sur mon blog!

      Parce que les désaccords sont plus enrichissants que les accords.

      Intellectuellement, sans doute. Mais je doute que JLM – ou n’importe quel autre professionnel de la politique – ait pour objectif son enrichissement intellectuel.

       

  7. Marcailloux. dit :

    Bonjour Descartes,

    En v’la déja une de passée  (de semaine). L’addiction produit ses effets et je me régale par avance du “gratouillis” mental de vos prochains billets.

    Bon courage pour maintenant et grand merci pour votre contribution à notre enrichissement citoyen.

    Très cordialement votre.

  8. Pyraquadel dit :

    Peut-on espérer, lorsque vous pourrez à nouveau être au clavier, un récapitulatif commenté par vos soins des programmes présentés par les différents partis ? J’aimerais avoir votre avis sur les
    programmes de l’UMP et du Parti Socialiste, en plus des critiques déjà formulées sur les fragments de celui du front de gauche.

    • Descartes dit :

      On peut toujours espérer… mais ce que vous me demandez demanderait un gros travail. Je n’en vois pas, en plus, de véritable utilité.L’analyse du programme du PG ou du FdG est intéressante dans
      la mesure où il s’agit d’organisations “neuves”, qui se présentent pour la première fois devant l’électeur. Dans ces conditions, le programme est le seul document qui permette d’imaginer les
      objectifs politiques de ces organisations, et ce qu’elles pourraient faire si elles devaient demain avoir une parcelle de pouvoir. L’UMP et le PS, au contraire,  sont des organisations
      politiques bien établies, dont la pratique politique est bien connue. Analyser leur programme n’est intéressant que lorsque celui-ci fait apparaître des ruptures. Si l’UMP devait demain inclure
      dans son programme la réduction du temps de travail, si le programme du PS devait proposer la sortie de l’UE, alors ils deviendraient intéressants à analyser. Mais pour le moment, les partis
      établis restent sur une ligne tout à fait classique.

      Cependant, si vous trouvez dans ces programmes des poins intéressants, n’hésitez pas à les soulever, et on pourra en discuter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *