Tout change… même ce blog

Mes chers lecteurs, je dois vous présenter mes excuses. Over-blog, mon hébergeur, a proposé un changement de l'interface de ce blog. J'ai accepté… et je m'en mord les doigts. Pourquoi ? Parce que j'imaginais une interface plus riche, avec plus d'options… et en fait il y en a moins. Et surtout, parce qu'il n'est plus possible d'utiliser les italiques dans les commentaires, ce qui rend nos échanges passés pratiquement illisibles!

Je m'excuse auprès de mes fidèles lecteurs, et j'ose espérer que mes lecteurs habituels auront la patience de supporter la nouvelle interface le temps que j'arrive à la maîtriser et peut-être l'adapter…

Descartes

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Tout change… même ce blog

  1. Denis75 dit :

    Bonjour,
    C’est pas le plus important pour les italiques (même si c’est dommage et surprenant qu’à l’heure actuelle, on ne vous propose pas mieux en terme de traitement de texte pour les commentaires) : on mettra des guillemets et éventuellement le nom de la personne citée entre parenthèses.

    Bon dimanche !

    • Descartes dit :

      Ce n’est peut-être pas important pour le futur, parce qu’on trouvera une autre méthode (je me propose de mettre le texte cité entre [ ]…) mais j’avoue que j’ai horreur de ça. Qu’un nouveau produit ait des "bugs", c’est normal, après tout il est nouveau. Mais qu’on vous propose un nouveau produit qui ne fait même pas ce que faisait l’ancien… j’avoue que cela m’énerve au plus haut point!

      J’espère que mes fidèles lecteurs ne seront pas déroutés par le changement et qu’ils continueront à commenter… d’ailleurs, l’organisation des réponses facilitera le débat entre commentateurs… et je trouve cela plutôt mieux, puisque mon but est de lancer le débat!

  2. Snif! Le drapeau national et la devise latine ont disparu… J’aimais bien.

    • Descartes dit :

      Moi aussi, et c’est pourquoi le petit drapeau et sa devise seront de retour dès que j’aurais trouvé le moyen de les restaurer à leur place! Mais ma pratique du HTML n’est pas encore au niveau…

  3. le plus important c est que ce blog continu d exister ….

  4. stu dit :

    Je vois que le flux rss contient maintenant l’intégralité des articles, c’est positif. Par contre il semblerait que le flux rss des commentaires (http://descartes.over-blog.fr/rss-comments.xml) ait disparu ! C’est assez catastrophique pour moi. Je sais pas si je suis le seul à l’utiliser, mais c’est un moyen pratique pour suivre les nombreux commentaires sans avoir à se rendre sur le site.

    • Descartes dit :

      Je ne suis pas un expert… mais je note la remarque et j’essaierai de voir ce que je peux faire ! Ne vous faites pas trop d’illusions cependant… je suis tributaire de mon hébergeur pour ce genre de choses.

    • stu dit :

      J’ai jeté un œil et ça ne me semble pas possible. En bricolant un peu j’arrive à avoir les commentaires, mais pas les réponses. Sinon tant que t’y es, tu peux envisager de changer de plateforme pour quelque chose comme WordPress. Ça te permettrait d’avoir une mise en forme personnalisée pour les commentaires, le flux rss manquant et beaucoup d’autres choses encore j’imagine.

  5. bernard dit :

    un peu sombre , noir c est noir !

    • Descartes dit :

      Oui, faut dire que j’ai eu une crise d’angoisse en contemplant le désastre. Avec mes connaissances minimales en programmation j’ai réussi quand même à redonner un peu à ce blog ses couleurs… mais ce n’est que le début d’une longue marche!

  6. Buridan dit :

    Ce qui est accablant, c’est ce fond noir…

  7. BolchoKek dit :

    T’en fais donc pas camarade, on l’aime toujours ton blog malgré la barre Overblog énervante en bas et l’interface bizarre !
    Un des avantages est que l’accès aux archives est amélioré ; mais l’inconvénient est que sur certains article, la moitié au moins des points intéressants sont dans les réponses aux commentaires, et certains échanges sont en effet devenus abscons à cause de l’absence d’italique.
    A l’avenir, le fait de pouvoir commenter d’autres commentaires pourra être intéressant, mais je me demande si cela ne fera pas une surcharge de travail pour toi, étant donné que tu sembles t’être donné comme objectif de répondre à chaque commentaire. Une configuration un peut moins "dialogue" ? On verra bien.
    Toujours est-il que cette histoire a confirmé mon sentiment que si jamais je lance un blog, ce sera sur blogspot.
    Bon, bonne soirée, je retourne voir le match.

  8. edgar dit :

    j’avais repéré le problème et pour le moment j’évite soigneusement la bascule. L’idée est de rapprocher l’interface des interfaces type facebook, privilégier le temps réel, l’interaction auteur/lecteur etc. je crois qu’il n’y a plus de catégories d’articles, que les envois par mail des nouveaux articles sont supprimés etc. tout est simplifié, quitte à supprimer des fonctions. On ‘éloigne du modèle de publication réfléchie pour aller vers un modèle de causerie instantanée. mais je pense qu’à terme ils seront obligés de reproposer les anciennes fonctions.

    • Descartes dit :

      Espérons que les gestionnaires d’Over-blog entendront ta prière… en tout cas, cette affaire m’a convaincu que je ne suis pas – ou plus – un révolutionnaire. Pourquoi tout changer alors qu’en prenant ce qui marche et en le modifiant par petites touches on rend les gens bien plus heureux ?

  9. Gugus69 dit :

    Ben, c’est normal : Over-blog, c’est comme la sixième République. On décide de changer, et on verra plus tard si on a bien fait… Mais ça sera trop tard pour revenir en arrière ! C’est votre faute Descartes : vous eussiez dû organiser un référendum parmi vos lecteurs. Moi, j’aurais voté pour garder l’ancienne version.

  10. Buridan dit :

    La couleur s’est améliorée, ça fait déjà un point très positif…

    • Descartes dit :

      Je vais essayer de trouver mon manuel HTML… malheureusement, si la nouvelle version donne aux utilisateurs un contrôle quasi-complet de l’affichage des articles, celui des commentaires est dans un module séparé qu’on n’a pas le droit de toucher…

  11. J.Payen dit :

    On peut déplorer la disparition du fier et beau fronton:
    "Pour le roi souvent. Pour la patrie toujours."

    • Descartes dit :

      Ce "fier et beau fronton" a été tellement critiqué par certains que j’ai cru qu’il ne plaisait à personne… Cela me réchauffe le cœur de voir que plusieurs de mes commentateurs aient regretté sa disparition. En tout cas, votre vœu est exaucé: après une longue soirée à me bruler les yeux sur HTML, le "fier et beau fronton" a repris sa place d’honneur!

  12. serge dit :

    Bonjour.

    Je tiens aussi à signaler que les sites qui apparaissaient sur la gauche ont disparu. Bien dommage, je cliquais dessus pour accéder à celui de la lettre volée. Bon, je vais le mettre en favori en dur dans mon navigateur, ce sera plus prudent.

  13. Marcailloux dit :

    Bonjour,
    En gros, nous perdons en diversité calligraphique ( italique, gras, etc…) mais nous gagnons en possibilité d’interlocution avec l’ensemble des commentateurs. Bon ! refrénons, nos réactions conservatrice, et expérimentons cette nouvelle présentation avant de formuler nos critiques.
    La double demande d’excuses que vous formulez, Descartes, me gène un peu tout de même car vous nous accordez beaucoup de votre temps et nous faites bénéficier de vos connaissances sans d’autre rétribution que notre estime. Vous n’êtes pas responsable d’un fonctionnement erratique de votre hébergeur.Et puis cela va bientôt rentrer dans l’ordre, et nous découvrirons probablement de nouveaux avantages à cette formule.
    L’invitation à visiter le blog de JLM a disparu. Ce n’est pas plus mal.
    Grand merci à vous, bon courage et longue vie à ce blog.

    • Descartes dit :

      Ce qui me désole le plus, c’est que les anciens commentaires deviendront illisibles. Je suis sur qu’on s’habituera rapidement au nouveau système… mais je regrette toujours lorsqu’on perd le lien avec le passé.
      Quant aux invitations à visiter le blog des autres… elles ont toutes disparu et je n’ai pas encore trouvé la manière de les remettre. Je ne remettrai probablement pas celle du blog de Mélenchon, devenu pratiquement sans intérêt… mais celle vers le blog d’Edgar ou de Chèvenement me paraissent toujours utiles

  14. Paul dit :

    J’espère ne pas avoir raté un épisode.
    Tu poursuis bien ce blog malgré le changement d’interface sur le même site ou tu changes d’hébergeur?

  15. CVT dit :

    Bonsoir Descartes,
    j’espère que vous allez revenir de vacances avec pleins de sujets passionnants concernant l’actualité…
    Pour ma part, j’aurais voulu savoir ce que vous inspirait la légalisation officielle du mariage pour les homosexuels. C’est un sujet largement débattu, mais il serait intéressant de discuter des conditions de la promulgation de la loi, qui en dit long sur l’état de décomposition de la république en France. Ailleurs en Europe, c’est pire: en Grande-Bretagne, la loi a été votée sans débat publique, et tout le monde dans les hautes sphères et parmi les bien-pensants semblent trouver cela très bien! Ces grands esprits en profitent une fois de plus pour cracher leur fiel sur la France et les Français, fustigeant leur caractères étroits et passéiste, ne comprenant pas qu’on puisse avoir un débat animé sur une question importante. Je suis pourtant foncièrement de gauche, laïcard et pourtant je désapprouve ce texte, mal écrit et mal inspiré car incomplet, mais il est voté et ainsi soit-il…
    Merci pour votre éclairage.

    • Descartes dit :

      Je crois que le point a été largement discuté sur ce blog. Je n’ai pas grande chose de nouveau à ajouter à ce que j’ai déjà dit. Il faut surtout raison garder: cette affaire est importante symboliquement, et surtout elle révèle la pauvreté de la réflexion institutionnelle de la gauche et sa capitulation devant les conceptions libérales de la société. Mais dans la pratique, elle ne changera pas grande chose. Pour la grande majorité des homosexuels – qui n’ont pas l’intention de se marier – et des hétérosexuels il n’y aura pas de véritable changement. Une toute petite minorité ira passer devant monsieur le maire, et puis une fois la mode passée on en parlera plus.

      Le véritable danger est celui de l’homophobie. Notre société est tolérante des comportements privés aussi longtemps qu’ils restent privés. Mais les français sont très attachés à ce que l’espace publique soit un espace de neutralité. A chaque fois qu’une minorité à prétendu se faire remarquer, elle a suscité une réaction d’hostilité. Ce fut le cas avec le voile islamique, ce sera le cas si les activistes homosexuels – qui ne sont pas, loin de là, représentatifs de l’ensemble des homosexuels français – continuent avec leurs provocations. Le "vivre ensemble", dont on nous rabat les oreilles, nécessite aussi un respect du sentiment majoritaire.

    • CVT dit :

      Bonjour Descartes,
      à propos de cette invasion de la sphère privée dans la sphère publique, c’était bien le sens de ma question quand je parlais de décomposition de la république, et d’une certaine manière, d’une américanisation de nos moeurs quand à la manifestation en public de nos préférences privées. L’ennui, c’est qu’aux USA, il y a une transcendance religieuse qui assure plus ou moins la paix civile et celle-ci est absente dans notre France laïque…
      On attend avec impatience la prochaine revendication d’une "minorité": tenez, la décision hypocrite de supprimer le mot "race" dans les textes de loi…
      C’est bien ce type de clientélisme électoral qui me fait dire que notre res publica est malade, remplacée par un vague "vivre ensemble" qui ne saurait tenir lieu de ciment social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *